TOP

Rénovation du tunnel Léopold II : éclaircissements

Kaya Josse.

23 Apr 2018, 09:04 Last Updated: 25 Jun 2018, 12:06

Après les tunnels Reyers, c’est au tour du tunnel Léopold II d’être rénové ! Brusselslife vous donne quelques explications !

Rénovation du tunnel Léopold II : éclaircissements
Rénovation du tunnel Léopold II : éclaircissements

Depuis le 1er mai, Bruxelles Mobilité rénove le Tunnel Léopold II. Ponctués par des périodes de fermeture limitée,  les travaux prendront fin en 2021.  
 

Les étapes

Après avoir effectué une demande de permis d’urbanisme en décembre 2016 et avoir obtenu le dit permis en juillet 2017, Bruxelles Mobilité a lancé la rénovation du tunnel Léopold II depuis le 1er mai. Datant de 1986, le tunnel devra subir plusieurs phases de rénovation. La première étape des travaux consiste à le désamianter. Ensuite, les étapes suivantes porteront sur la toiture, les panneaux latéraux et la voirie. Bruxelles Mobilité souhaite installer de nouvelles sorties de secours, des infrastructures de sécurité plus modernes et une caméra de surveillance. L’esthétisme du tunnel sera également retravaillé, notamment à l’aide de l’éclairage LED qui permettra de différencier la partie du tunnel située sous le Canal et celle située sous le parc. La fin des travaux est prévue pour 2021.
 

Les périodes de fermeture du tunnel :

En journée et pendant une grande partie des travaux, Bruxelles Mobilité a décidé de maintenir le tunnel ouvert. Toutefois, les travaux seront ponctués par des périodes de fermeture du tunnel : les mois de juillet et août pendant 3 années consécutives (2018,2019 et 2020) ainsi que les nuits de dimanche à jeudi inclus.
 

Les impacts de la rénovation du tunnel Léopold II

Compte tenu de la situation géographique du tunnel Léopold II, de nombreuses répercussions sont à prévoir sur le territoire de la Ville de Bruxelles ainsi que sur les communes de Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg et Ganshoren. L’avenue Charles Quint, les alentours du parc Élisabeth, la Basilique de Koekelberg et le trafic entrant et sortant de la capitale seront particulièrement impactés par le chantier.

 

Les alternatives pour se déplacer dans la capitale

En voiture :

Dans un souci de fluidité de trafic, l’accès à l’avenue Charles Quint sera limité à une bande et la signalisation sera adaptée. Des aménagements sont également prévus pour les motos et les services de secours.
 

Aux alentours du parc Élisabeth et de la Basilique de Koekelberg, la circulation sera à sens unique pendant les deux mois d’été. Dès septembre, la situation reviendra à la normale.
 

Pour le trafic entrant dans la capitale, des déviations seront mises en place via la A12 pour se rendre au Nord de Bruxelles et via le boulevard Industriel pour se rendre au Sud de Bruxelles.
 

Pour quitter la capitale, il est conseillé aux usagers de la route d’emprunter la chaussée de Ninove.
 

Sur son  site, Pascal Smet, le ministre bruxellois de la mobilité et des travaux public conseille aux usagers de faire du covoiturage ou du vélo pour se déplacer.
 

En transports en commun :

Dans le but d’inciter les navetteurs à adapter leur déplacement vers et dans Bruxelles, la STIB, de Lijn et la SNCB augmenteront leur offre pendant l’été. La capacité et la fréquence des trains, trams, bus et métro seront donc revues à la hausse.
 

Durant l’été, les centres de trafic suivront la situation et réévalueront les mesures si nécessaire. Après la période estivale, une évaluation est prévue en collaboration avec les communes et la Région flamande.
 

Si vous souhaitez en savoir davantage, quatre réunions d’information sont organisées par Bruxelles Mobilité. Elles se dérouleront du 23 au 26 avril inclus. Cliquez ici pour accéder aux informations pratiques concernant ces réunions d’informations.
 

Sources : Bruxelles Mobilité  & BX1