TOP

Restauration des façades de la Grand Place

Restauration des façades de la Grand Place

En mai 2014, les façades des maisons 1 à 7 de la plus belle Grand Place du Monde avaient disparu derrière des échafaudages et une bâche. Une bonne année plus tard, les travaux de restauration sont terminés

Plus de 30.000 feuilles d'or ont été déposées par des artisans pour redonner aux statues, médaillons et autres éléments décoratifs leur brillance originelle. 

 

La Grand Place brille à nouveau de mille feux!

Posted by www.brusselslife.be on mercredi 26 août 2015

 

Les maisons 1 à 7 de la Grand Place

Grand Place, 1 à Bruxelles. Voici sans doute une des adresses les plus prestigieuses au monde. C'est celle du Roy d'Espagne et de la multinationale qui règne sur la bière: Anheuser Busch InBev, ABInbev pour les intimes. Le tout est abrité dans la  Maison de la Corporation des Boulangers, construite en 1696 à l'origine les trois travées à droite de l'entrée constituaient une maison indépendante, (Saint-Jacques) accessible par une porte située rue au Beurre. Le bâtiment très altéré fut entièrement reconstruit en 1901-1902. Il est orné de bustes de St Aubert (patron des boulangers) et de Charles II d'Espagne.

Aux numéros 2 et 3,  La Brouette est, comme de nombreuses maisons de la place, devenue un restaurant. Saint-Gilles, saint patron des Graissiers, était chargé de veiller sur le destin de cette chaleureuse et rustique taverne.La porte de gauche s'ouvrait autrefois sur une ruelle qui menait rue au Beurre. 

La Maison de la Corporation des Ébénistes, au numéro 4, ne fut que démolie que partiellement lors du bombardement de 1695. Si les deux premiers étages ont résisté aux boulets français, les niveaux supérieurs furent rapidement reconstruits sous la baguette de l'architecte-ébéniste Antoine Pastorana. Aujourd'hui, ce sont les cafés et les viennoiseries de Starbucks qui occupent le rez-de-chaussée des lieux du Sac.

Au numéro 5, un phénix doré trône sur le sommet de la Maison de la Louve dont le pignon avait été détruit lors du  bombardement. Tel un pied de nez au roi de France, l’oiseau légendaire symbolise la ville de Bruxelles renaissant de ses cendres. Sous la statue, une inscription annonce « Brûlée, je ressuscitai plus glorieuse par les soins de la Gilde de Sébastien ». La Louve est aussi la Maison du Serment des Archers dont le saint patron est le dit Sébastien. Sous le fronton, on retrouve un médaillon à l'effigie de Jules César dont le nom est écorché en Julius Coesar pour l'occasion. Coquille conservée lors de la restauration.

Loin des anciens bassins du port de Bruxelles, le Cornet nous rapelle le passé maritime de Bruxelles. C'est en effet au numéro 6 que Corporation des Bateliers avait pris ses quartiers en dotant la bâtisse d'un pignon en forme de poupe de navire.

La nuit du 6 décembre, le Grand Saint de passage à Bruxelles tombe systématiquement nez à nez avec son double! Au sommet du n° 7, Le Renard, trône une statue de Saint Nicolas qui avant d'être le patron des enfants sages était celuis des Merciers. 

 

Dans quelques mois, ce sera au tour des maisons entre la rue au Beurre et la rue Chair et Pain de retrouver leur éclat originel. La Grand Place brillera alors de mille feux et sera non plus la plus belle du monde, mais bien la plus tof de l'univers!

Show more
Blog Actualités bruxelloises