TOP

SUIVEZ PETER PAN Retour au pays imaginaire : le périple des adulescents

. Décoration

19 Oct 2017, 00:10 Last Updated: 15 Apr 2020, 19:04

La mouvance adulescente est aujourd'hui un art de vivre. Plus qu'une tendance, le jeunisme s'est imposé à Bruxelles ! Découvrez nos bons plans pour replonger en enfance !

Retour au pays imaginaire : le périple des adulescents
Retour au pays imaginaire : le périple des adulescents

Qui sont ces grands enfants qui ont vécu l'essor de la télévision, du cinéma, d'Internet, qui maîtrisent toutes ces nouvelles technologies et qui pourtant se cramponnent à leurs figurines Goldorak, Albator et consorts ? De la décoration à la mode en passant par la nourriture, les marques ont vu dans ce phénomène un nouvel argument de vente à exploiter.

© So_P/Flick/CC BY-ND 2.0

La déferlante des produits adulescents est aujourd'hui en pleine expansion : crème glacée à la fraise Hello Kitty, ballerines Bambi, rouge à lèvres Alice au pays des merveilles... Mais comment expliquer cette nouvelle tendance ?

Adulescence ou l'illusion adolescente

Le terme adulescent désigne une personne trentenaire (ou proche) qui entretient une certaine nostalgie de sa jeunesse insouciante.

Les symptômes se manifestent de différentes manières: certains jouent aux jeux vidéos, d'autres achètent une tête de lego à mettre sur la table du salon et d'autres encore suivent leur idole Casimir en tournée, telle une horde de groupies déchaînées en extase devant un gros dinosaure orange.

Mais la tendance reste la même : quand on est adulescent, on aime tout ce qui a marqué notre enfance et qui nous permet de nous y accrocher encore.

Les icônes des 80's

Chantal Goya l'avait bien compris en nous resservant son remix techno semi anglais sur sa cousine Bécassine, les années 80 sont le pain béni des adulescents. (Re-)Découvrons donc cette grande décennie submergée de hits édulcorés, de couleurs et coiffures improbables.

La plupart des adulescents ont une pensée émue imprégnée de Carambar en évoquant leur grande copine du primaire, Dorothée. C'est elle qui, à travers ses émissions, a importé le manga en France et permis à toute une génération de sauver la Terre aux côtés de Sangoku, voyager dans l'espace avec Ulysse 31 ou encore, dans un tout autre registre, de pleurer avec Hélène parce que Nicolas s'est assis à la cafèt' avec Adeline.

De cette frénésie manga, le personnage le plus marquant restera certainement Hello Kitty qui arbore sa petite tête ronde sur plus de 50.000 produits différents à travers le monde. Produits pour enfants bien sûr, mais également pour adultes comme les sous-vêtements chez H&M, le maquillage, les bouteilles de vin mais également les bijoux, notamment pour la marque Swarovski.

Cette nostalgie s'étend à d'autres domaines que les dessins animés et séries; on notera notamment le lancement d'un parfum Chupa Chups ou encore la résurrection des stickers qui évoque ces longs conflits d'intérêt lors d'échanges à la récréation.

Surf sur le spleen

Cette nostalgie, les grands magnats du marketing l'ont très vite cernée et exploitée à tort et à travers. Le marché est lucratif et le concept plein de nouvelles possibilités : les adulescents sont en majorité des jeunes travailleurs et disposent donc d'un pouvoir d'achat conséquent qui leur permet d'assouvir leur passion. Engouement qu'ils partagent avec leurs amis, leurs familles, leurs voisins...

Bref, de la publicité gratuite dont les marques se délectent. Le dernier atout des produits adulescents vient du fait qu'ils touchent deux publics bien distincts : les enfants et les adultes. C'est pour ces raisons que nous sommes à présent cernés de magnets Lego, tapis chupa-chups, trousse de maquillage Barpapa, drap de lit WonderWoman...

Et si cela ne vous suffit pas, vous pourrez toujours vous rendre aux soirées revival telles que la God Save the 90's déguisé en Sailor Moon pour danser sur le générique de Goldorak remixé par Blabla tout en regardant un épisode de « Premiers Baisers ».

© BagoGames/Flickr/CC BY 2.0

Comment bien entamer son adulescence à Bruxelles ?

Tout d'abord en allant faire un tour chez Whazup qui propose une sélection d'objets insolites dans un univers de science-fiction et de super-héros. Vaisseaux de l'ordre Jedi, ballons lumineux et housse Iphone à oreilles de lapin rose n'attendent que vous ! 

Egalement situé dans le centre-ville, vous trouverez ID Géniale, un magasin de décoration haut en couleurs qui propose de tout : grille-pains à pois, clés tête de singe, fausses plantes en pot qui dansent au contact de la lumière, horloges de tout poil... vous assureront un intérieur bariolé et divertissant.

My Table propose également une sélection d'objets insolites : taille-crayons pour carottes, casse-noix en forme d'étoiles, magnets space invaders, bac à glaçons en forme de méduse... Tout est conçu pour apporter fun et couleur au quotidien !

Et pour les amateurs de japoniaiseries de tout bord, Dong-Co propose des figurines de Saint-Seya, Sailor Moon, Goldorak, Dragon Ball ainsi que les cartes, DVD, mangas et costumes qui vont avec, bien entendu.

Sachez aussi que Bruxelles, capitale de la bande dessinée, sera ravie de vous accueillir dans l'un des nombreux shops de BD présent entre ses murs ! Une bonne nouvelle pour ceux qui n'aurait pas trouvé l'album 3476 du Tome 4 hors-collection de Tom-Tom et Nana.Gloria Rojas Galvez

Décoration Décoration