TOP

AMAÏ NON PEUT-ÊTRE ?! Révisez vos expressions bruxelloises en une leçon

Révisez vos expressions bruxelloises en une leçon

Si les mots "dikkenek", "fieu", "ket", "schieve lavabo", "tich" ne vous sont pas encore familiers, il est temps d'y remédier... Voici une liste (non exhaustive) d'expressions et mots du vocabulaire brusseleir !

Que faire un lundi soir alors que vous venez de passer une week-end un peu arrosé et qu'en plus vous venez de vous faire doucher par une drache... Rien de tel qu'une bonne petite révision de brusseleir au coin du feu (ou collé au radiateur si vous n'avez pas de cheminée).

Quelques expressions brusseleir des plus connues et utilisées

Alleï ! : traduit en "allez". Ex. : Alleï, dis, fieu, t'exagères un peu, hein ?

- Amaï : (de "ah mais" ?) Mot très courant mais est difficilement intraduisible. Il exprime plusieurs sentiments tels que l’étonnement, l’incrédulité, l’admiration ou la consternation. Ex : Amaï ! Quelle histoire dis fieu, t'es sûre que ce ne sont pas des carabistouilles de zievereir ?

Aubette : nom que porte un kiosque à journaux ou un abri-bus. Ex. : Vite, on va aller se mettre sous l’aubette pasqu’il va pleuvoir.

Après : A Bruxelles, « après » signifie souvent "dedans", "de quelque chose", "à quelque chose". Ex. : « Mord une fois après la pomme». 

- Bais’ (prononcé "bèèss") : il désigne un bisou. Ex. : Fieu, donne-moi une fois une bais’, dis !

- Bazoef  : une personne goulue, un goinfre, un gourmand. 

- Bèke (ou beike) ! ("bèè-ke") : Onomatopée qui désigne un dégoût que l'on peut comparer à "beurk !". On appuie généralement fort sur le « è » (bèèke !), on oublie parfois le « e » final (bèèk !). Ex. : Bèèke ! Tu as marché dans un caca de chien ! Existe aussi dans sa forme "èke" (ou eike). On dit parfois "eikes beikes" pour marquer le dégoût.

- Blinquer  : faire briller. 

Bolleke : anciennement désignant le mot « nœud » mais aujourd’hui, elle désigne une petite boule.

- Carabistouilles : âneries, sottises, bêtises. 

- Dikkenek : vient de « dikke » (gros) et de « nek » (cou), gros cou et désigne un prétentieux. Ce mot a été connu grâce au film "Dikkenek" avec François Damiens. 

- Drache ( pronconcé "drach’") : il désigne une pluie relativement violente. Ex. : Il a draché aujourd'hui! 
 
- Fieke (« fîî-ke ») : Diminutif féminin que l’on utilise familièrement lorsqu’on s’adresse à une femme, voire à une jeune femme. Son masculin est fieu. Ex. : Dis, fieke, et si on allait au cinéma, ce soir ? 

Fieu : Très courant dans le langage bruxellois. On l’utilise en s’adressant familièrement à un homme, à un garçon. Ex. : Alleï, fieu, dis ! 

- Godverdoeme ( prononcé « god-v(f)er-dou-me ») : Il se dit de plusieurs manières comme Verdomme ! ou encore Verdoemme !. Il veut dire " Maudit soit Dieu, Nom de Dieu" et se traduit comme un juron. 

- Half-en-half : Littéralement « moitié-moitié » et désigne une boisson composée de moitié de vin blanc et de moitié vin mousseux (ou de champagne). 

- Jan  : Râler, rouspéter, faire des ennuis ou vulgairement : faire de sa gueule. Ex. : Dis, fieu, arrête un peu de faire de ton Jan !  

- Ket / Ketje (« ket-che ») : désigne un garçon, un jeune homme. Ex : Hey ket, viens un peu ici!

- Peï (ou peye, peie) : similaire à "ket" sauf qu'il est utilisé pour désigner une personne plus agée. Ex : un vieux peï m'a parlé hier à l'aubette. 

Pet : se traduit par fesse « dans ton pet ! ». Ex : prendre son pet (se faire sodomiser). 

- Réclame : désigne la publicité. Ex. : Godverdoeme, j’ai encore trouvé plein de réclames dans ma boîte aux lettres /

- Rollmops : roulade de hareng au vinaigre avec des oignons 

- Schieve lavabo : ("schieve" signifie de travers") Personne dont le visage présente une forte asymétrie. Il y a même une chaîne de restos qui porte ce nom, on peut y manger des plats typiques belges. 

Snottebelle (« snotebèl ») : Des crottes de nez, de la morve, souvent utilisé par des enfants. Ex. : Bèèke, tu as des snottebelle qui dépasse de ton nez !

- Tich : Désigne le pénis. 

- Tof : Bien, beau, sympathique, chouette. On peut le dire d’une situation ou d’une personne. Ex. : Eh bien ça c’est tof !

- Vogelpik : Au sens figuré, cela peut signifier « hasard ». Ex. Les jeux à gratter ? Ca est du vogelpik !

- Wéék-End : A Bruxelles, on ne dit pas « wiik-end » mais « wéék-end »...

Show more
Bruxelles typique Bruxelles typique Visites & Patrimoine Ecole de langues Découvrir Bruxelles