TOP

MABRU, MARCHÉ DES CHEFS Une nuit au Marché Matinal de Bruxelles

Une nuit au Marché Matinal de Bruxelles

Quand Bruxelles s’endort, le Marché Matinal s’éveille… Chaque soir, c’est le même rituel, les mêmes habitudes. Rendez-vous dans les halles de Mabru, le long du Quai aux Usines, à la frontière du domaine royale de Laeken...

Les halles de Mabru vivent la nuit et si elles ne grouillent plus de monde comme autrefois, l’activité n’en reste pas moins intense! Plongée dans le ventre gourmand de Bruxelles...

 

Le plus grand marché de produits frais de Belgique vit en décalé, il ouvre ses portes à la tombée de la nuit pour les fermer au lever du jour. Ces heures d’ouverture sont un héritage du passé: à l’époque, pour garantir la fraîcheur des fruits & légumes, la meilleure solution était de les vendre la nuit. Aujourd'hui, cet horaire permet d’éviter les embouteillages. Le Marché Matinal qui se tenait autrefois sur la Grand Place est désormais installé à proximité du pont Van Praet.

 

[Arrivée des premiers camions]

22h30 :: Les premiers camions arrivent au quai des Usines et déchargent leurs marchandises. Dans les halles, les étals se garnissent. Les producteurs sont installés au milieu du marché, sur ce qu’on appelle un carreau qui est une surface nue au sol, tandis que les grossistes sont situés sur les côtés dans des locaux fermés par un volet.

00h01 :: Désillusion dans la halle aux légumes, les citrouilles ne se transforment pas en carrosse aux douze coups de minuit. On trouve de tout ici, des fleurs jusqu'à la viande en passant par les fruits et légumes. Toute cette marchandise est répartie dans 5 halles de vente. 

01h00 :: Le marché ouvre. Après le service du soir, les restaurateurs sont parmi les premiers clients... Pour acheter, rien de plus simple: on passe sa commande, on communique le numéro de son emplacement de parking et un magasinier apporte la marchandise au cul du véhicule. En ce qui concerne le prix, tout est question de quantités et de négociations dans les limites des lois de l'offre et de la demande.

02h05 :: C’est l’heure d’une petite pause au Keekekot. Première bière de la journée pour certains. Jus d’orange pressé maison pour d’autres. L’expression du producteur au consommateur prend ici tout son sens. Les oranges ont à peine parcouru 150 mètres depuis la halle voisine. Monsieur Patrick, le maître des lieux, prend des nouvelles des marchands et des acheteurs. Il connait tout le monde, c'est à la fois la mémoire et les potins du marché...

 

[Pause florale]

03h30 :: Le ventre de Bruxelles sait aussi se faire poète, détour par la halle aux fleurs. Trois grossistes et 26 producteurs se partagent les lieux. Si ils ne sont pas nombreux aujourd'hui, ils seront tous là dans quelques semaines pour la saison des chrysanthèmes avant d'attaquer la période des fêtes.

04h15 :: Le ballet du marché matinal est bien rodé. Entre les vendeurs, les acheteurs et leurs équipes respectives, ce sont plus de 500 personnes qui travaillent sur le site. En plus d'avoir l'oeil, une ouïe fine est devenue indispensable: depuis l'interdiction des véhicules à carburant polluant à l'intérieur des halles, les Clarcks sont devenus électriques et silencieux...

 

[Visite guidée]

05h54 :: Dans la halle aux fruits, quelques curieux suivent la visite guidée mensuelle. 

06h00 :: C’est traditionnellement l’heure des épiciers de quartier. Le ballet reprend de plus belle...

07h00 :: SMS de Lionel Rigolet. Le chef du Comme chez Soi en plus d’être un fidèle acheteur du marché en est aussi un des administrateurs. Comme ses collègues de l'HoReCa, il aime venir ici car il y trouve ses fruits et légumes, sa viande, son gibier et ses poissons. Il connaît les producteurs et a le temps d'observer la marchandise. La semaine prochaine, après ses emplettes il restera un peu sur le site. Le temps de défendre les intérêts des acheteurs au conseil d'administration.

 

[Lever de soleil sur Mabru]

07h31 :: le soleil fait son apparition au dessus des halles de Mabru. Le site se vide doucement…

10h00 : Le marché touche à sa fin . Tandis que les grossistes et les producteurs déposent leurs invendus et leurs invendables aux Restos du cœur, les équipes techniques de Mabru mettent les bouchées doubles pour offrir au site une cure de jouvence. Et le soir, tout recommencera…

 

Envie de vivre l’expérience du marché ? Des visites guidées sont organisées tous les premiers jeudis du mois.

Show more
Alimentation Ouvert Tard Actualités bruxelloises Épiceries fines Fleuristes Blog

Like this content?
Subscribe for updates!

Your information will be used in accordance our Privacy policy

Plus d'articles