TOP

UN SPORT OLYMPIQUE L'athlétisme à Bruxelles : petit guide pour courir les pistes !

L'athlétisme à Bruxelles : petit guide pour courir les pistes !

Déroulez le tartan, roulez les poids et faites place au sport roi des JO : l’athlétisme ! Et oui, si vous rêvez un jour de participer au Mémorial Van Damme avec les champions, c'est par ici que ça se passe !

Si depuis Londres 2012 le tartan, que l’on pensait rouge à jamais, prend des teintes bleutées, les bases de l’athlétisme restent heureusement immuables et se résument en trois verbes : courir, sauter et lancer.

Et en Belgique, comme dans les 212 pays membres de l’IAAF, on court, on saute et on lance pour le plaisir et la performance. Enfilons les spikes pour suivre le tempo de l’athlé' bruxellois !

Trouver un club

Vos rejetons s’identifient aux stars de l’athlétisme ? Ils rêvent d’être acclamés par la foule du Stade Roi Baudouin lors du Mémorial dans une quinzaine d’années ? Vous considérez l’athlétisme comme le père de tous les sports ? 

Bruxelles compte une dizaine de clubs : 8 clubs francophones et 2 néerlandophones. Au moment de leur confier votre rejeton, vous penserez d’abord à l’aspect pratique. Pour ne pas traverser la ville à chaque entraînement,  jetez un œil à la carte et au carnet d’adresses de Brussels Athletics qui répertorie les clubs de la capitale. 

L’Excelsior, sociétaire du Stade Roi Baudouin, et le White Star, installé au Stade Fallon, trustent les places d’honneur. Ils sont performants et gardent un œil attentif sur leurs écoles de jeunes. Côté formation, ne négligez pas non plus le Cercle Athlétique de Schaerbeek et le RIAAC à Auderghem. Au dessus des clubs, le Brussels Athletics, BA pour les intimes, s’est donné comme mission de promouvoir et développer l’athlétisme sur la région bruxelloise. Tout un programme ! 

S’équiper

Pour commencer l’athlé, pas de besoin particulier : une paire de baskets, un short et un t-shirt feront l’affaire. Les choses deviennent sérieuses ? Les spikes, ces chaussures légères équipées de pointes pour une meilleure accroche, s’imposent. Si Décathlon propose une gamme de base, une visite chez Jogging + vous assurera un conseil de qualité. 

Evènements en pagaille

Les week-ends sont rythmés par les compétitions, meetings et autres championnats avant l’apogée de la saison début septembre avec le Mémorial. Le Mémorial Van Damme est le rendez-vous incontournable! L’élite mondiale de l’athlé vient s’y mesurer dans un stade Roi Baudouin chauffé à blanc pour l’occasion. Les élites nationales et régionales se donnent rendez-vous au Grand Prix Mingels (début mai) et au Grand Prix de Bruxelles (début juillet). Les combinards d’un jour ou de toujours se retrouvent fin septembre à Schaerbeek pour un décathlon dans une ambiance des plus familiales où sport et bonne humeur font bon ménage.

Memorial Van Damme, 2011 

Les talents bruxellois

Kevin et Jonathan Borlée, originaires de Woluwe, tutoient l’élite mondiale du 400m et sont les locomotives de notre relais 4x400 mètres qui fait vibrer le pays lors de chaque rendez-vous international. Les Borlée, un clan et une écurie. Un clan avec Olivia et Dylan. Olivia, la grande sœur, qui depuis sa médaille d’argent  avec le relais 4x100m féminin à Pékin n’a guère été épargnée par les blessures. Dylan, le petit frère, en embuscade derrière les jumeaux, attend son heure et ne devrait pas tarder à briller sur le tour de piste… Les Borlée, une écurie. Dans la famille Borlée, donnez-nous le père : Jacques. Autour de ses jumeaux, Jacques Borlée a mis sur pied un groupe d’entraînement dans lequel il a notamment attiré le hurdler Damien Broothaerts.

Il y a une vie à côté du clan Borlée, ce n’est pas la sprinteuse Anne Zagré qui nous dira le contraire. Cette étoile du sprint née en 1990 présente un palmarès intéressant et prometteur. Demi-finaliste au Jeux de Londres, elle a décidé de rejoindre les installations de Florida State University pour le premier semestre 2013. 

Bruxellois de souche et estampillé RESC jusqu’au bout des spikes, Frédéric Xhonneux a lancé la nouvelle vague du décathlon belge et continue à exceller dans les 10 épreuves des forçats du stade. Derrière lui, Daan Elsen promet de belles choses dans la même discipline. Autre espoir, fraîchement débarqué des Ardennes, Pierre-Antoine Balhan brille quant à lui sur le double tour de piste.

Bruxelles fournit également quelques athlètes, bruxellois de souche ou d’adoption, au relais 4x400 mètres. Parmi ceux-ci : Arnaud Destatte, Antoine Gillet, Arnaud Ghislain et Arnaud Froidmont.

La preuve est ici faite, Bruxelles est un vivier de talents athlétiques. Pour encourager l’éclosion de nouveaux talents, notre capitale manque cruellement d’une salle pour la pratique indoor en hiver. Car si les coureurs de fond n’éprouvent pas trop de difficultés à s’entraîner lorsque la température chute, il en va tout autrement pour les sprinteurs, sauteurs et autres lanceurs. Avouons-le, le triste couloir du centre Adeps d’Auderghem et la salle d’Erasme ne sont pas des plus engageantes.

 

Show more
Sports individuels Sports individuels Jogging

Plus d'articles