TOP

Les étudiants en blocus

.

20 Dec 2012, 08:12 Last Updated: 06 Jan 2014, 09:01

L’étudiant en blocus n’est pas beau. Il a l’œil hagard, le cheveu ébouriffé et des poches grosses comme des valises sous les yeux. Serait-ce le résultat de trois semaines intensives de révision ? Chez BrusselsLife, on a une toute autre théorie. Découvrez les erreurs que vos chères têtes blondes réitèrent inlassablement année après année !

« Aujourd’hui, je me repose ... »

... pour mieux commencer demain ! La procrastination, vous connaissez ? C’est cette tendance qui fait fureur chez les 15-25 et qui consiste à tout remettre au lendemain. Le problème c’est qu’à force de tout remettre au lendemain, on finit par ne plus avoir le temps et on se retrouve à calculer le nombre de pages qu’il faut étudier par heure pour réussir à engloutir toute la matière pile poil avant l’exam. 35 pages/heure ça vous semble réalisable vous ?

« Je me mate un épisode de Walking Dead pour me détendre »

Attention, on ne dit pas que l’étudiant n’a pas le droit de faire des pauses ! Seulement la pause série ne nous parait pas la plus intelligente. Et toi-même, cher étudiant, tu sais très bien que tu vas te retrouver à dévorer toutes les saisons et que tu vas encore perdre une journée. Nous te conseillons plutôt d’aller faire un tour. Va te chercher un Royal Cheese, tu verras, ça fait du bien.

« Tiens, je rangerais bien ma chambre »

Ça fait des mois que la propreté de sa chambre est un sujet de discorde à la maison. Et bien sûr, c’est en plein blocus qu’il est pris par une véritable frénésie du rangement. Non, il n’est pas en train de vous narguer. C’est juste l’acte désespéré d’un être faible qui fait tout pour ne pas ouvrir ses cours. Emmenez-le faire un peu de shopping, ça ne fait pas de mal de motiver ses troupes.

« Je vais quand même sortir pour Nouvel an hein ! »

Bah oui, quelle bonne idée de se prendre une bonne cuite à quelques jours (voire la veille) du premier examen ! En même temps, il serait cruel d’être privé de Nouvel An. Si vous avez une solution pour faire rimer soirée estudiantine et modération, merci de nous la faire parvenir.

« Je ne passe pas cet examen... »

Ca me laissera plus de temps pour étudier le suivant ! Mais oui, partons défaitistes, c’est comme ça qu’on avance dans la vie ! Plus sérieusement, même si c’est juste pour signer, il vaut mieux y aller, ne fût-ce que pour voir les questions et aborder plus sereinement la session de septembre.

« Ça fait deux jours que je ne dors pas »

Conséquence de la procrastination, l’étudiant en blocus a des journées de 72 heures. C’est bien connu, dormir c’est pour les faibles ! Essayez de faire comprendre à leurs petits cerveaux ramollis que quelques heures de sommeil valent mieux qu’une nuit blanche et improductive devant leurs syllabi.

Vous êtes maintenant un peu plus éclairés sur le comportement du fruit de vos entrailles en cette harassante période. Malgré tous vos conseils et supplications, vous ne les changerez pas. Vous pouvez cependant faire en sorte que ces dures semaines chez papa et maman soient plus douces.

Sports et activités de loisirs