Un Bruxellois "chef de l'année" des lauréats Gault & Millau 2019 !

Le guide gastronomique Gault & Millau dévoilait hier lors d'une 16e édition record les restaurants lauréats de l'année de Belgique et du Luxembourg !

Créé le 06/11/2018 - Dernière mise à jour le 14/11/2018

Le célèbre guide culinaire Gault & Millau dévoilait hier midi sa 16e édition des meilleurs établissements où se restaurer dans le plat pays et au Luxembourg. Une édition qui a battu des records : plus de 1400 restaurants passés sous la fourche(tte) caudine d’inspecteurs anonymes, plus de 240 adresses répertoriées dans le guide (record absolu), plus de 1200 invités présents lors de la remise des prix aux lauréats.
 

Et c’est à Bruxelles, que nous comptons le plus de tables remarquées par le petit livre jaune : 28 nouvelles adresses pour 198 établissements.
 

C’est un Bruxellois qui devient le chef de l’année pour l’édition 2019 : David Martin, à la tête de la brasserie « La Paix » à Anderlecht. Plus qu’un chef, c’est vraiment une personnalité, « un homme d’expérience qui sait faire preuve de créativité et d’audace. Son inspiration, il la tire tant des cuisines française et belge que japonaise. Ce chef intelligent et entreprenant a ainsi offert au restaurant La Paix une nouvelle identité tout en témoignant un profond respect pour le passé », explique la rédaction du guide.
 

Basque d’origine mais Bruxellois d’adoption, ce cuisinier locavore est arrivé chez nous il y a déjà 25 ans de cela. Passé par de nombreuses et merveilleuses adresses françaises comme belges, il est aujourd’hui depuis dix ans à la tête de la brasserie anderlechtoise « La Paix ». Restaurant familial de sa femme, il a réussi avec brio à le réorienter vers le gastronomique.
 

Les autres tables gourmandes de la capitale relevées par le guide sont « La Canne en Ville » (parmi les découvertes de l’année), « Le Tournant » (prix-plaisir de l’année), « humus x hortense » (chef-légumes de l’année : Nicolas Decloedt) et « Bruneau » (Maxime Maziers, jeune chef mis à l’honneur). La tête du peloton culinaire bruxellois reste le précarré de « Bon-Bon » de Christophe Hardiquest (19,5/20) et du « Sea Grill » d’Yves Mattagne (18,5/20).
 

Une autre catégorie du Gault & Millau salue une autre fameuse adresse bruxelloise en devenir, le cahier POP. Celui-ci se spécialise dans la cuisine fast et street-food mais toujours avec la qualité au rendez-vous. L’un des trois lauréats de cette année est « My Tannour » à Ixelles et ses délicieuses grillades. On peut aussi noter la brasserie de Bozar, nouvelle dans le top gastro.
 

Au palmarès, quelques bonnes adresses brabançonnes, à quelques encablures de la capitale : « Sir Kwinten » à Lennik (sommelier de l’année), « Brasserie Julie » à Dilbeek (brasserie de l’année) et « Alain Bianchin » à Overijse qui fait son arrivée dans le guide.
 

L’édition 2019 du guide sera disponible dès cette semaine pour la modique somme de 29 euros. Il est également possible de le commander en ligne sur le shop du site.
 

Photos et sources : Gault & Millau Belux.