Parlez-vous le langage des fleurs ?

Parlez-vous le langage des fleurs ?

Créé le 13/12/2012 - Dernière mise à jour le 25/08/2015 Vous avez du mal à vous exprimer, à faire passer un message ou à déclarer votre amour ? BrusselsLife détient peut-être la solution miracle à vos problèmes de communication. Nous allons vous aider à parler le langage des fleurs. Complètement ringard me direz-vous ? Nous vous répondrons en vous offrant un bouquet d'Ortie qui signifie en langage courant « vous me flagellez le coeur » ou encore « votre méchanceté me navre ».

Après avoir parcouru ces quelques lignes, vous n'offrirez plus de fleurs de la même façon. Vous composerez vos bouquets prudemment histoire de ne susciter aucun malentendu, faux espoir ou autre déconvenue.

L'Amour, le vrai

Vous ne parvenez pas à mettre des mots sur l'amour qui consume votre coeur ? L'option rose rouge est bien sûr incontournable. Le message sera limpide pour votre dulcinée. Si vous voulez jouer la nuance, sachez que chaque couleur de rose possède sa propre signification.

Moins répandu mais tout aussi efficace, la tulipe fait part d'un amour extrême, sincère voire fou. Le choix des couleurs a également son importance pour ajouter quelques subtilités à votre message...

Vous aimez secrètement une personne mais votre timidité vous paralyse ? Tentez le bouquet de violettes pour faire éclater votre amour au grand jour : « Je vous aime en secret ». Avec du lilas blanc, vous pourrez témoigner d'un amour naissant et innocent : « Aimons-nous ma chère, je rêve de vous serrer dans mes bras ».

Si vous cherchez l'amour sans engagement, offrez à l'objet de votre désir un bouquet d'églantine : « Vous êtes charmante, profitons de l'instant présent ». Si vous voulez témoigner de votre fidélité, la pâquerette blanche cueillie au fond du jardin dira : « Je ne trahirai jamais ton amour ma douce. Je t'aimerai jusqu'à ton dernier souffle ».

Désaveu et rupture

Si par malheur vous n'avez pu tenir parole et vous êtes égaré sur le chemin de l'infidélité, vous offrirez à votre fiancée un bouquet de clématites : « Oups, je me suis rendu coupable de tromperie ». Votre moitié vous renverra alors ce fameux bouquet d'orties : « Votre cruauté est sans limite » suivi de quelques anémones : « Partez insolent, je ne veux plus vous voir. Tout est fini ».

Vous aurez beau la couvrir de tulipes noires: « Depuis que tu n'es plus là, ma vie n'est qu'un désert hanté de remords » ! Rien n'y fera...

Jalousie

Votre ex-fiancée est maintenant la cible de nouveaux dragueurs inspirés. La savoir couverte de roses par d'autres vous rend fou de jalousie. Vous lui faites savoir en composant un bouquet de cyclamens, de colchiques et de pissenlits : « Je suis jaloux au plus haut point ». En rehaussant votre présent de quelques ronces, vous crierez votre peine : « Mon coeur saigne, quelle injustice que de vous voir dans les bras d'un autre »...

Désir

Heureusement, le temps guérit les blessures. Vous décidez de ne pas vous laisser abattre. Une jeune fille en fleur vous a d'ailleurs tapé dans l'oeil et vous brûlez à nouveau d'un désir que vous pensiez à jamais perdu.

Vous composez pour votre demoiselle un énorme bouquet de jonquilles blanches pour lui faire comprendre votre désir d'amour pur : « je me languis de vous ». Pour les plus ardents d'entre vous, les fuchsias ou les hibiscus feront passer un message sans équivoque : « Ton corps est un brasier qui enflamme mes sens »... Et pour ceux qui ne manquent d'aucune pudeur, optez pour les pivoines rouges, les digitales rouges, les pavots rouges, les orchidées rouges...

Sign in

Not a member ? Register Here
Forgot your password?

Brusselslife Newsletter

Chaque semaine vous recevez le meilleur de l'actualité bruxelloise: divertissement, évènements, carnet d'adresses, agenda...

Choose your Language