TOP
MEM - Musée de l'Erotisme et de la Mythologie

MEM - Musée de l'Erotisme et de la Mythologie

Une collection consacrée à l'art érotique de l'Antiquité à nos jours

Site Internet contact  Envoyer le message
Découvrez l'histoire fantastique de l'art érotique de l'Antiquité à nos jours.

Le MEM (Musée de l’Érotisme et de la Mythologie) offre aux passionnés d’histoire et autres curieux un bel aperçu de l’évolution de l’art érotique, de l’Antiquité à nos jours. Son propriétaire et fondateur, Guy Martens, est un véritable passionné d’art et de mythologie, depuis son plus jeune âge. C’est en 2012 qu’il décide de partager sa passion avec des milliers de visiteurs au cœur du cosmopolite quartier du Sablon  à Bruxelles. Son objectif en créant ce musée a été de faire découvrir au public que la sexualité au niveau artistique a été représentée depuis le début de l’humanité à travers les diverses civilisations.

 

Une collection unique et authentique

Guy Martens collectionne des objets et tableaux d’art érotique et mythologique depuis sa jeunesse. Tout d’abord il est attiré par les objets en ivoire. Plus tard, il se diversifie, accumulant peintures, sculptures, antiquités gréco-romaines, estampes japonaises, œuvres d’artistes belges et autres curiosités… Très vite, sa collection prend une ampleur incroyable et se classe parmi les plus belles d’Europe.

 

Un projet de partage et de transmission

En 2012, alors que son appartement déborde de pièces rares et uniques, Guy Martens entreprend de trouver une maison pour y installer son musée et toutes les œuvres qu’il a récolté durant toute sa vie afin de les faire découvrir au public. Après presque sept années d’existence, le nombre de visiteurs ne cesse de croître attirant énormément de touristes de tous continents.

 

Le Sablon, haut lieu d’histoire et de culture

Quotidiennement fréquenté par les touristes et amateurs d’art , le quartier du Sablon se caractérise par son côté historique, culturel et artistique. C’est donc naturellement que le MEM s’y est imposé comme un lieu de curiosité. La plupart des visiteurs, jeunes ou pensionnés, s’y rendent en couple, alors qu’ils chinent dans les boutiques avoisinantes.