TOP

FRITURE DE GUERRE La mitraillette, “fleuron” de nos fritures belges

Rédaction BrusselsLife.be. Boire & Manger

10 Mar 2020, 16:03 Last Updated: 11 Mar 2020, 11:03

Petite ou grande faim, on a toujours de la place pour une mitraillette ! Spécialité frituresque belge, on en raffole à Bruxelles, et ce, à toutes les sauces. Ketchup ou andalouse, fricandelle ou poulycroc, smakelijk !

© Instagram/@lasrecetasdemj

Vous reprendrez bien une “petite dose” de féculents ? Pour beaucoup, en Belgique et surtout d’ailleurs, la fameuse “mitraillette” relève du fabuleux voire du monstrueux. Cet assemblage de pain, garni d’un morceau de viande et de frites est une création aussi invraisemblable que notre plat pays. Et pourtant, Dieu que c’est bon !

Mitraillette ?!

Cette populaire préparation bien belge est propre à nos fritkots, baraques à frites et autres snacks. Elle est constituée d’une demi-baguette, d’une viande cuite (fricandelle, hamburger, poulycroc), de sauce (andalouse, brésil, curry ketchup) et bien sûr de frites ! Généralement, elle est servie sans crudités, seulement avec quelques oignons frits.

Véritable institution du royaume de la frite, la mitraillette aurait vu le jour au siècle passé, durant l’entre-deux-guerres. Selon la légende, pour suppléer au manque de provisions, les soldats garnissaient leurs tartines de quelques frites. La version baguette ou “pain français” que nous connaissons serait apparue plus tard, dans le courant des années ‘70.

Mais d’où lui vient ce nom belliqueux qui fut repris avec humour en caricature lors des attentats de Bruxelles en 2016 ? Apparemment, la forme allongée de la baguette associée aux frites ferait penser à l’arme à feu et à ses munitions. D’autres hypothèses existent cependant. Connue dans tout les parties du pays de langue romane sous ce dénominatif, la mitraillette a aussi quelques déclinaisons régionales comme “routier” à Liège ou tout simplement “pain-frites”.

Les bons plans à Bruxelles pour manger une mitraillette

Brusselslife vous dresse ici un parcours du combattant de la frite pour ce “fleuron de la gastronomie frituresque” dans la capitale.

  • Maison Antoine (1, place Jourdan, 1040 Etterbeek)

  • Chez Fernand (187, avenue Georges Henri, 1200 Woluwe-Saint-Lambert)

  • Fritkot Bompa (71, avenue de la Couronne 71, 1050 Ixelles)

  • La Frite Dorée (1268, chaussée de Wavre, 1160 Auderghem) 

Plus d'adresses de fritkots, dans nos articles : Guide des fritkots, Fritomètre bruxellois.

Boire & Manger Friterie Hamburger Plats belges Belge Bruxelles typique