TOP

POIL DE CAROTTE Bruxelles en mode roux

Bruxelles en mode roux

Halte à la chasse aux sorcières ! Aujourd'hui, les roux et rousses du monde entier doivent être choyés et couverts de douces attentions. À Bruxelles et en Belgique, ils sont partout !

Olivia
Author Olivia Regout

Le 12 janvier a été décrété journée international « Kiss a ginger day ». Aujourd’hui, faites en sorte que vos proches à la chevelure de feu reçoivent tout l’amour et le respect qu’ils méritent. BrusselsLife.be a décidé de se joindre au mouvement et de faire briller les chevelures rousses du paysage bruxellois.

Ils représentent 1 à 2% de la population et sont dénigrés depuis la nuit des temps. Mais en ce jour, notre rédaction compte bien leur rendre justice en vous prouvant que Bruxelles est plus rousse que vous ne le pensez.

Ils et elles sont flamboyant(e)s

Depuis qu’elle a remonté Kennedy Boulevard, Axelle Red s’est imposée sur la scène belge et internationale francophone. En 1993, la « sensualité » de la belle rousse fait l’unanimité avec un single vendu à plus de 600.000 exemplaires. Son dernier titre en date, Rouge ardent, lui colle à la peau. La limbourgeoise a adopté Bruxelles depuis de nombreuses années. Elle vit aujourd’hui dans le fin fond de la commune d’Uccle/Alsemberg.

 

Chacune de ses apparitions à l’écran a un petit côté surréaliste. Le talent de Yolande Moreau n’est plus à prouver. Née à Bruxelles en 1953, cette actrice totalement singulière a tracé sa route au cinéma. Si l’actrice a beaucoup changé de couleur de cheveux, on se rappelle de sa crinière rousse dans le film qui l’a révélée chez nos voisins français : « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ».

 

Le dernier Bruxellois à monter sur la plus haute marche du podium d'un grand prix de Formule 1 fut Thierry Boutsen. Au moment d'enlever son casque, il dévoilait une belle chevelure rousse avec une coupe d'époque... 

[Boutsen (à gauche) et Ayrton Senna]

 

Fernand Khnopff inspiré par les rousses

Le peintre symboliste Fernand Khnopff a toujours été fasciné par les rousses mystérieuses qu’il représente souvent sur ses toiles. Parmi ses modèles et sources d’inspiration : sa sœur Marguerite, une rousse flamboyante. Il utilise « la sanguine », une craie de pigment rouge, pour apporter toutes les nuances nécessaires à la couleur rougeoyante des cheveux de ses dessins. L'un des chefs-d'œuvre de Fernand Khnopff est à découvrir au Musée Fin de Siècle : « Des caresses, parfois appelé "l'Art", ou le Sphinx » (1896).

[© Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique]

 

Buvez une rousse !

Parmi les rousses de Bruxelles, il en est une qui sait charmer les gosiers. La Gueuze qu’il convient plutôt de qualifier de bière ambrée est un mélange de lambic de différents âges, refermenté en bouteille pour le plaisir des connaisseurs. Dans cette même famille de bières à fermentation spontanée, le Faro est aussi un breuvage roux qui résulte d’un mélange de lambic auquel a été ajouté un soupçon de sucre candi. Buvons à la santé des rousses !

Lindemans Faro Lambic Beer

 

Les roux célèbres de la BD bruxelloise

Ne chipotez pas sur la couleur de cheveux de votre reporter préféré, nous avons fait nos recherches. Si au tout début de son existence la houppette de Tintin tendait vers le blond vénitien, au fil des albums, le personnage d’Hergé subit une évolution capillaire résolument plus rousse. Eh oui, l’orange est plus vif, plus fougueux. Voilà une couleur qui colle à la peau du héros ! Rappelons aussi que le totem scout d’Hergé n’est autre que renard curieux. Mais cette explication est  peut-être un peu tirée par les cheveux…

 

Deux autres héros bruxellois, les inséparables compagnons Boule et Bill, sont eux aussi plus roux l’un que l’autre. Pour dessiner le petit garçon et le cocker, le Jettois Jean Roba s’est inspiré de son chien et de son fils. Une statue a été érigée en l’honneur du dessinateur au rond-point Boule et Bill à Jette. Dans les Marolles, une fresque des deux comparses été reproduite sur une façade de la rue du chevreuil.

 

Des roux à quatre pattes

Bruxelles n’a pas échappé au phénomène qui se produit depuis plusieurs années dans la majorité des capitales européennes : les renards trouvent suffisamment de nourriture et de quiétude en ville pour s’y installer et s’y reproduire. Il n'est pas rare de croiser ces boules de poils rousses en goguette du côté d'Auderghemm, Uccle, Watermael ou Woluwe. Mis en avant dans Bruxelles Sauvage, le futé a su séduire certains habitants...

 

Publication by www.brusselslife.be.

 

Décrit comme alerte, attaché à son maître et vigilant, le griffon bruxellois est un chien de petite taille avec une tête surdimensionnée par rapport à son corps. Ce chien de compagnie a le poil dur qui s'allonge sur la face pour former barbe, moustache et sourcils. Et la couleur me direz-vous? Roussâtre forcément ! Son caractère lui a vallu d'être la star du film "Pour le pire et pour le meilleur" aux côtés de Jack Nicholson.

 

Show more
Coiffeurs & salons de coiffure Salon de coiffure Tendances Beauté & Bien-être Blog Actualités bruxelloises

Like this content?
Subscribe for updates!

Your information will be used in accordance our Privacy policy