Image
Sous les pavés, un abri anti-aérien

Sous les pavés, un abri anti-aérien

Créé le 04/12/2014 - Dernière mise à jour le 28/07/2015 Alors que les Marolliens colèrent face à l’implacable décision de la ville de Bruxelles de creuser un parking sous la place du Jeu de Balle, un homme vient de dévoiler un cliché qui risque bien de raviver la flamme de la discorde. Sylvain Margaine est explorateur urbain. Lors d’une de ses virées souterraines à Bruxelles, il tombe sur un secret bien caché du paysage urbain : un vestige qui aurait servi d'abri anti-aérien durant de la Seconde Guerre mondiale est enterré sous la place du Jeu de Balle.

Sylvain Margaine a l’habitude d’explorer des endroits insolites laissés à l’abandon dans les villes. Installé à Bruxelles depuis 7 ans, il a déjà eu l’occasion de photographier la ville sous bien des angles. Depuis les hauteurs du toit des églises jusqu’aux tréfonds des égouts… « Bruxelles est un beau terrain de jeu », nous avoue cet explorateur urbain confirmé.

De ses expéditions, il ramène des photographies poétiques des lieux que seuls quelques privilégiés ont eu la chance de voir de leurs propres yeux.

Sous les pavés de la Place du Jeu de Balle

Récemment, Sylvain Margaine a eu l’occasion de s’aventurer sous les pavés de la place du Jeu de Balle et d’y découvrir ce qui ressemble à un abri anti-aérien de la Deuxième Guerre Mondiale. Comment y est-il arrivé ? Il a refusé de nous le révéler même si il nous a tout de même avoué que « l’accès n’était pas facile ». Qui a guidé ses pas ? Il gardera également ça pour lui. « Je veux que les lieux puissent être préservés des vandales ».

L’explorateur avait d’ailleurs décidé de garder pour lui les photos de son expédition. « Je ne voulais pas publier ses images pour éviter que l’endroit soit dérangé par d’autres. Puis, en suivant l’actualité de la place du Jeu de Balle et face à la menace de ce parking sous-terrain, je trouvais que c’était le bon moment pour les sortir. J’avais envie d’apporter ma pierre à l’édifice. D’autant plus que l’endroit vaut vraiment la peine ».

Un vestige presque intact

Si l’échevine des Travaux publiques, Els Ampe, estime que le vestige n’a aucune valeur patrimoniale, Sylvain Margaine pense tout le contraire. Pour cet amateur d’histoires oubliées, l’intérêt des lieux ne fait aucun doute. Il nous explique ce qu’il y a vu : « Il s’agit d’un lieu destiné aux Bruxellois. Tout y est écrit en français et en néerlandais. Il est agencé en longueur sur 40 ou 50 mètres. Les murs sont très costauds. Des bancs sont installés le long des parois. Ils sont en très bon état. Il n’y a pas de pourriture. Aux extrémités de ce long tronçon se trouvent des toilettes pour hommes et pour femmes. Elles sont splendides, presque Art déco. Le circuit électrique est quant à lui parfaitement préservé ».

Aujourd’hui, les défenseurs de la Place du Jeu de Balle réclament que les lieux soient classés.

Brusselslife Newsletter

Chaque semaine vous recevez le meilleur de l'actualité bruxelloise: divertissement, évènements, carnet d'adresses, agenda...

Choose your Language